Moteurs truqués: les Belges pourraient réclamer 1,4 milliard d'euros à VW

Selon cette estimation, l'impact financier de l'opération s'élèverait à 1,4 milliard d'euros pour le marché belge.
Selon cette estimation, l'impact financier de l'opération s'élèverait à 1,4 milliard d'euros pour le marché belge. - © JASPER JACOBS - BELGA

Le constructeur automobile Volkswagen (VW) peut s'attendre à des demandes de dédommagements atteignant un total de 1,4 milliard d'euros, selon une estimation réalisée par le cabinet d'avocats SQ Law que De Morgen diffuse ce samedi.

Ce montant a été calculé sur base de ce que les clients américains de l'entreprise allemande ont pu obtenir à la suite du scandale des moteurs truqués.

Aux États-Unis, 4450 euros par acheteur

Un accord conclu cette semaine entre VW et les autorités américaines prévoit une indemnisation de 5000 dollars (environ 4450 euros) pour chaque acheteur américain d'un de ses véhicules équipés d'un moteur diesel truqué.

Les avocats Geert Lenssens et Laurent Arnauts s'apprêtent à citer le constructeur en justice afin que le compromis noué aux États-Unis soit étendu à la Belgique et au reste de l'Europe. Ils estiment que l'impact financier de l'opération s'élèverait à 1,4 milliard d'euros pour le marché belge.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK