Tricherie antipollution : le CEO et le président de VW mettent fin à la procédure pénale pour 9 millions d'euros

Tricherie antipollution : le CEO et le président de VW mettent fin à la procédure pénale pour 9 millions d'euros
Tricherie antipollution : le CEO et le président de VW mettent fin à la procédure pénale pour 9 millions d'euros - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La procédure pénale concernant une possible manipulation du marché entamée contre le CEO de Volkswagen Herbert Diess et le président du conseil de surveillance Hans Dieter Pötsch a été suspendue après le versement d'un montant de neuf millions d'euros, a indiqué mardi un porte-parole de VW à l'agence de presse allemande dpa. L'accord a été conclu entre les dirigeants et le pouvoir judiciaire allemand.

La justice allemande visait trois dirigeants de Volkswagen pour manipulation du marché: l'ancien patron Martin Winterkorn, l'actuel CEO Herbert Diess et le président du conseil de surveillance Hans Dieter Pötsch. Ils auraient délibérément informé les marchés tardivement du scandale concernant le logiciel truquant les émissions polluantes.

Le constructeur a avoué en septembre 2015 avoir placé ces logiciels sur quelque 11 millions de véhicules.