Tricherie antipollution: 1,8 million de véhicules utilitaires concernés

Tricherie antipollution: 1,8 million de véhicules utilitaires concernés
Tricherie antipollution: 1,8 million de véhicules utilitaires concernés - © PATRIK STOLLARZ - AFP

Volkswagen a vendu 1,8 million de véhicules utilitaires équipés d'un logiciel qui fausse les résultats des tests antipollution, a confirmé mardi un porte-parole de la division Utilitaires du constructeur.

"Sur les 11 millions de véhicules diesel manipulés vendus au total, 1,8 million sont des utilitaires", a déclaré Günther Scherelis, directeur de la communication de cette division du groupe, confirmant une information de la presse régionale.

Volkswagen a avoué la semaine dernière avoir équipé 11 millions de véhicules dans le monde d'un logicial capable de fausser les résultats des tests antipollution. Le groupe, qui chapeaute douze marques de voitures, camions et motos, distille au compte-gouttes les détails sur la ventilation par marque et par pays des véhicules concernés.

La tricherie concerne 5 millions de voitures de marque Volkswagen (VW), 2,1 millions de berlines haut de gamme Audi, 1,2 million de Skoda. Avec les 1,8 million d'utilitaires dévoilés mardi, il ne manque plus de 900.000 unités à l'appel, dont un certain nombre devrait se trouver chez l'espagnol Seat.

A part pour l'Allemagne (2,8 millions) et les Etats-Unis où a éclaté le scandale (près de 500.000), les chiffres par pays ne sont pas encore connus.

En Allemagne Volkswagen a été sommé par le gouvernement de présenter d'ici le 7 octobre une feuille de route et un calendrier de rappel des voitures et de remise aux normes.

"Au cours du weekend un groupe de travail a élaboré un plan d'action à grande échelle", a déclaré lors d'un discours aux cadres dirigeants de Volkswagen lundi soir le nouveau patron, Matthias Müller. Ses propos ont été transmis par la société à la presse mardi matin.

700 000 véhicules Seat équipés du logiciel

La marque automobile espagnole Seat a vendu environ 700 000 véhicules dans le monde équipés d'un moteur diesel porteur d'un logiciel truqueur, sur un total de 11 millions écoulés par sa maison-mère Volkswagen, a indiqué mardi un porte-parole de Seat.

Il n'a pas précisé quels étaient les modèles concernés, mais a assuré que "les propriétaires des véhicules équipés de moteurs EA189 seront convoqués" dans des centres techniques. Le géant automobile allemand a avoué la semaine dernière avoir équipé 11 millions de véhicules d'un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK