Travelex se remet petit à petit de la cyberattaque dont il a été victime

Travelex se remet petit à petit de la cyberattaque dont il a été victime
Travelex se remet petit à petit de la cyberattaque dont il a été victime - © JOHN STILLWELL - BELGAIMAGE

La société britannique Travelex, qui exploite des bureaux de change partout dans le monde, se remet progressivement de la cyberattaque qui l'a visée le 31 décembre 2019. Certains de ses systèmes redeviennent opérationnels au Royaume-Uni et la société espère pouvoir redevenir pleinement opérationnelle prochainement.

L'échange électronique de monnaies étrangères redevient possible dans les bureaux britanniques de Travelex tandis que les services de remboursement de TVA redeviennent disponibles dans certains aéroports outre-Manche.

L'entreprise, présente dans plus de 70 pays avec plus de 1.200 bureaux, a décidé d'adopter une approche progressive de retour à la normale afin d'assurer l'intégrité et la sécurité de ses systèmes, a-t-elle expliqué vendredi.


►►► À lire aussi: : Entreprises bloquées par des "rançongiciel" : comment s'en protéger ? Et que faire en cas de piratage ?


En Belgique, où Travelex gère une dizaine de bureaux de change, le service de change de devises en ligne reste indisponible. Les bureaux de change continuent toutefois de fournir des services de change manuellement en agence.

Travelex a découvert avoir été infesté le 31 décembre par un virus informatique. La société avait alors immédiatement mis tous ses systèmes hors ligne pour empêcher la propagation du virus à travers le réseau. Selon Travelex, les données de ses clients n'ont pas été compromises.

Selon Sky News, le virus dont est victime Travelex est le rançongiciel Sodinokibi et les pirates informatiques auraient réclamé 4,6 millions de livres sterling en échange d'un retour à la normale. Les hackers auraient également menacé de diffuser des données personnelles de clients.

Devanture d'une agence Travelex à Londres

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK