Toyota veut décupler la vente de ses véhicules à hydrogène après 2020

Toyota veut vendre au moins 30.000 véhicules à pile à hydrogène par an après 2020
Toyota veut vendre au moins 30.000 véhicules à pile à hydrogène par an après 2020 - © SAUL LOEB

Toyota a annoncé jeudi son intention d'élever ses ventes de véhicules à pile à hydrogène à "au moins 30.000" unités par an après 2020, alors que sa berline "Mirai" ne s'est écoulée qu'à 3.000 exemplaires l'an dernier.

Pour parvenir à cet objectif, le géant automobile japonais va construire un nouveau bâtiment pour "augmenter la production en série des piles à combustible" ainsi qu'une nouvelle ligne dans une usine d'existante pour fabriquer des réservoirs à hydrogène haute pression.

Ces deux sites devraient démarrer leurs opérations "aux alentours de 2020", a précisé Toyota dans un communiqué.

Le constructeur nippon est pionnier mondial des véhicules à pile à combustible, alimentée à l'hydrogène, dont l'immense avantage est de ne rejeter aucune substance polluante lorsqu'ils roulent - seule de la vapeur d'eau est émise.

Lancée fin 2014, la Mirai ("futur" en japonais) a connu un démarrage modeste, notamment en raison de son prix, deux fois plus élevé qu'une voiture électrique comparable, et du manque de bornes de recharge disponibles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK