Toyota va fabriquer des Prius en Chine

Illustration : une usine Toyota au Japon où l'on assemble des Prius
Illustration : une usine Toyota au Japon où l'on assemble des Prius - © Archive EPA/EVERETT KENNEDY BROWN

Le premier constructeur automobile mondial Toyota Motor va fabriquer en Chine des modèles hybrides Prius et des composants essentiels de cette voiture afin d'augmenter ses ventes sur le premier marché automobile au monde, a indiqué dimanche un porte-parole de Toyota.

C'est la première fois que le constructeur japonais produira, dans une usine en dehors du Japon, des composants essentiels, comme des moteurs et des batteries, pour ses voitures hybrides à électricité et essence.

Toyota avait déjà fabriqué son deuxième modèle Prius en Chine, mais avec des composants exportés du Japon et cette fabrication avait été arrêtée en 2009.

"La compagnie a une politique commerciale visant à augmenter en Chine ses ventes de voitures favorables à l'environnement", a souligné le porte-parole de Toyota, Shiori Hashimoto, ajoutant que la production de Prius avait déjà été approuvée par les autorités chinoises.

Selon le quotidien économique Nikkei, la production en Chine du troisième modèle Prius devrait démarrer au plus tôt en 2012 et sera assurée par une co-entreprise avec le constructeur automobile chinois China FAW Group Corp, dans une usine à Changshu (est de la Chine).

Les constructeurs allemand Volkswagen et américain General Motors prévoient eux aussi d'assembler des véhicules hybrides en Chine, mais sont très réticents à l'idée d'y fabriquer des composants essentiels par crainte de fuites de technologie, affirme ce journal.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK