"Toutes en grève" le 8 mars: le syndicat libéral n'y participera pas

Le syndicat libéral ne soutiendra pas la demande de l'organisation d'une "grève des femmes" le 8 mars, a-t-il indiqué lundi. "Non pas parce que nous serions contre les revendications de droits et salaires égaux, nous y sommes à 100% favorables, mais plutôt parce que nous estimons qu'une grève n'est pas la bonne manière, dans ce cas-ci, d'atteindre cet objectif."

La CGSLB rappelle que la question de l'égalité salariale hommes-femmes est suivie de très près par les syndicats mais la CGSLB veut y parvenir via la concertation, soulignant que la grève est le dernier recours. "Ce n'est pas le cas ici. Par la concertation, nous pouvons grandement améliorer la situation des femmes au travail. C'est pourquoi nous ne soutiendrons pas le préavis de grève pour le 8 mars", explique un porte-parole.

Le "Collecti.e.f 8 Maars" a annoncé l'organisation d'une première "grève des femmes" en Belgique, le 8 mars, date de la Journée internationale des droits des femmes. Le syndicat chrétien CNE a annoncé le dépôt d'un préavis de grève en vue de cette action.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK