Tesla suspend de nouveau la production de sa voiture "Model 3"

L'homme d'affaires Elon Musk, fondateur de Tesla et de SpaceX s'adresse au public lors d'un salon spécialisé dansl'aéronautique le 29 septembre 2017 à Adelaïde (Australie)
L'homme d'affaires Elon Musk, fondateur de Tesla et de SpaceX s'adresse au public lors d'un salon spécialisé dansl'aéronautique le 29 septembre 2017 à Adelaïde (Australie) - © PETER PARKS

Le constructeur de voitures électriques Tesla, qui tente de rattraper des retards conséquents dans la livraison de sa voiture "Model 3", a confirmé lundi qu'il allait temporairement en suspendre la production pour ajuster le processus de fabrication.

Le groupe avait déjà interrompu pendant une semaine en février la production de cette gamme de voitures particulièrement importante pour sa stratégie car elle doit lui permettre de viser le segment moyen de gamme et une production de masse.

Répétant le même message qu'à l'époque, l'entreprise a assuré lundi que "le programme pour la production du Model 3 (incluait) des périodes de suspension aussi bien dans les usines de Fremont (en Californie, NDLR) que de Gigafactory 1 (dans le Nevada, NDLR)".

"Ces moments sont utilisés pour améliorer l'automatisation et résoudre les problèmes de goulots d'étranglement afin d'augmenter le rythme de production", poursuit le message transmis à l'AFP. "Ce n'est pas inhabituel, voire même normal quand la production augmente", insiste l'entreprise.

Plusieurs centaines de milliers de Model 3 ont déjà été pré-commandés mais la fabrication a enregistré des retards par rapport aux prévisions de production initiales, qui étaient de 5.000 Model 3 par semaine à la fin 2017 et 10.000 à la fin 2018.

Début avril, le rythme de production était légèrement supérieur à 2.000 voitures par jour.

Présentation du modèle 3

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK