Tesla lance la Model 3: une première européenne à Bruxelles

La nouvelle Tesla model 3 était présentée au public aujourd'hui. Une présentation plutôt discrète réservée aux seuls clients qui avait précommandé la voiture et à la presse. Ce modèle annoncé comme LA voiture qui va révolutionner le marché de la voiture électrique tient-il ses promesses ? Pas tout à fait mais c'est bien parti.  

Elon Musk, le fantasque patron de Tesla qui part à la conquête de l'espace a toujours eu de grandes ambitions. Mais avec le model 3 il a failli tout perdre. Annoncée en mars 2016, ce modèle de moyenne gamme a été précommandé à 340.000 exemplaires en quelques semaines. Beaucoup plus que ce que les usines de Tesla ne pouvaient produire. D'où une crise qui a ébranlé Musk et son groupe mais une crise qui semble derrière lui désormais selon Olivier Duquesnes, du Moniteur automobile : " La model 3 a été victime de son succès en fait. Quand il l’a présenté aux Etats-Unis, les précommandes ont afflué. C’était incroyable ! Plusieurs centaines de milliers de commandes et des usines de Tesla incapables de suivre la cadence. Ce qui a provoqué une réorganisation de la production et une restructuration interne au groupe, ce qui a posé quelques problèmes. Apparemment, ceux-ci sont résolus et la model 3 devrait pouvoir être produite en suffisance. "     

 La concurrence a aussi lancé ses propres modèles

 Et les premières voitures devraient être disponibles sur le marché européen dès l'année prochaine. Du moins pour ceux qui l'ont déjà commandée. Mais est-ce qu'elle n'arrive pas trop tard en Europe où d'autres marques ont lancé ou annoncé leurs propres voitures électriques ? Olivier Duquesnes ne le croit pas : " Les grands constructeurs ont lancé leur propre gamme e voitures électriques qui arrivent sur le marché cette année et surtout l’année prochaine. Vous avez des marques comme Nissan, Renault, Hyundai, Audi, jaguar ou Mercedes qui ont déjà mis en vente des modèles électriques, qui proposent des performances équivalentes en termes d’autonomie à ceux de Tesla. L’avance qu’avait Tesla dans ce domaine a fondu et la marque devra faire face à une concurrence réelle. "   

 Le prix ? Pas donné !

D’autant plus qu’un autre problème se pose : le prix ! Eon Musk avait annoncé une voiture accessible au plus grand nombre. On est tout de même loin du compte ! La model 3 devrait coûter chez nous entre 50 et 70.000 euros. Mais c'est un prix raisonnable estime Olivier Duquesnes : " Pour une voiture électrique moyenne gamme, c’est dans les prix du marché. Par comparaison, la petite Renault Zoé coûte dans les 30.000 euros. La model 3 est donc encore concurrentielle dans un marché de niche qui ne touche pour l’instant qu’un à deux pourcents de la clientèle belge. "
Et ce n'est qu'un début affirme Stéphane Gillain animateur d'un groupe Facebook fan de Tesla. Il est l'un des rares privilégiés qui a pu s'assoir au volant de sa future voiture. Seulement s'assoir car pas question de l'essayer sur la route. Même s’il a payé 1000 euros pour la précommander. Il a déjà deux autres voitures électriques et pour lui le prix de la model 3 n'est pas un problème :

" Aux Etats-Unis, l’entrée de gamme est prévue autour de 35000 dollars ? Ce n’est pas une petite voiture à 15 ou 20000 euros mais en fin de compte, il faut passer par là pour parvenir à augmenter les économies d’échelle et faire baisser les prix et donc il y vraiment une volonté de descendre ans la gamme chez Tesla, de sorte que la voiture électrique soit accessible au plus grand nombre

La voiture électrique, la voiture de demain ? 

 C'est une des voitures de demain devrait-on dire !  Ce qui est sûr, c'est qu'un peu partout, des villes et même des pays comme l'Espagne ou la Norvège vont interdire purement et simplement les moteurs thermiques. Certes on parle de plus en plus de moteurs à hydrogène mais la voiture électrique a pris de l'avance et le mouvement s'accélère. Alors oui, le pari fou D'Elon Musk pourrait bien finalement s'avérer payant.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK