Tensions sociales chez Ryanair: la compagnie annule 250 vols supplémentaires vendredi

La compagnie à bas coûts Ryanair a annoncé mercredi l'annulation de 250 vols au départ et à destination de l'Allemagne après que ses pilotes allemands ont annoncé rejoindre un mouvement de grève européen vendredi.

"Nous regrettons la décision (du syndicat) Vereinigung Cockpit de maintenir cette grève qui n'était pas nécessaire", a indiqué le patron du marketing de Ryanair, Kenny Jacobs.

 

Ryanair précise, dans une publication sur Twitter que les vols concernés sont au départ et en direction de l'Allemagne. "Tous les clients concernés seront notifiés par SMS ou Email à 15h mercredi", peut-on lire.

Le syndicat allemand des pilotes avait annoncé rejoindre le mouvement de grève européen, accusant l'entreprise irlandaise de ne pas avoir "la volonté de s'engager dans de réelles négociations salariales".

Ryanair se défend

Le transporteur à bas coût a lui affirmé que Cockpit avait décidé d'aller au conflit malgré une proposition de convention collective révisée présentée le 3 août, trois jours avant l'expiration de l'ultimatum posé par le syndicat. Ce dernier a aussi, selon Ryanair, refusé un round de négociations mardi.

"Nos pilotes ont d'excellentes conditions de travail en Allemagne. Les salaires peuvent atteindre 190.000 euros par an (...) et ils ont reçu 20% d'augmentation de salaire cette année", assure M. Jacobs dans un communiqué.

85% des vols assurés

Le mouvement social, qui concerne quelque 480 pilotes basés dans une dizaine d'aéroports allemands, débutera vendredi à 03H01 et s'achèvera samedi 11 août à 02H59 locale.

Précédemment, l'entreprise irlandaise avait annoncé les annulations de 146 vols en raison de grèves de pilotes le 10 août en Suède, en Belgique et en Irlande, dont 104 vers ou au départ de la Belgique.

Quelque 85% des 2400 vols Ryanair doivent être assurés, a précisé la compagnie lors d'une conférence de presse à Francfort.

Le personnel de cabine avait lui déjà débrayé les 25 et 26 juillet derniers dans plusieurs pays d'Europe, dont, à nouveau, la Belgique. Depuis plusieurs mois et à travers l'Europe, les salariés de la compagnie à bas coûts irlandaise demandent l'instauration d'un vrai dialogue social et l'application des législations nationales sur le travail.

>> Steward chez Ryanair pour 1000€ par mois: le revers des tickets à 11€

Reportages sur la grève chez Ryanair dans notre JT de 13h de ce jeudi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK