Taxe TV-redevance: plus de 25 millions d’impayés

La taxe de la tv-redevance a été supprimée dès 2018. Pourtant, près de 100.000 ménages wallons sont encore en défaut de paiement de cette taxe. Et le montant de la dette des usagers se monte à 25.6 millions. "Nous recevons régulièrement des appels à notre call center fiscalité concernant des dossiers pris en charge par les huissiers de justice", commente Delphine Lefebvre, directrice du service relation et communication des usagers du SPW.

Ces dossiers concernant des retards de paiement sont le fait d’usagers distraits ou récalcitrants. Reste aussi ceux de bonne foi qui n’ont pas bien compris qu’ils devaient éventuellement payer une facture en 2018. "Il est utile de rappeler que la tv-redevance n’a pas été totalement supprimée en 2018 mais bien à partir de la période imposable de 2018", explique Nicolas Yernaux, porte-parole du SPW.

"En d’autres termes, pour certains redevables, la tv-redevance était due d’octobre 2017 jusqu’au 30 septembre 2018. Et donc peut-être que certains ont cru qu’ils ne devaient payer que 3 mois. Or, la période imposable couvre bien une année complète y compris des mois de 2018", ajoute-t-il.

Une facture qui peut gonfler rapidement

En cas de retard de paiement d’une ou plusieurs années, le service public de Wallonne ne vous fera pas payer d’amende. Toutefois les frais d’huissier peuvent rapidement chiffrer. "Pour la première étape à savoir la mise en demeure, les frais se montent à une trentaine d’euros. En cas de non-réponse, on passe à la signification de commandement et là on est déjà à 150 euros de frais, et ensuite c’est exponentiel."

Notons qu’une demande de facilité de paiement est toujours possible. Dans ce cas, elle se fait directement auprès du huissier de justice. Saut en cas d’insolvabilité, aucune amnistie fiscale ne sera accordée. En clair, il vaut mieux se mettre rapidement en ordre de paiement pour éviter les ennuis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK