Standard & Poor's envisage d'abaisser la note de Chypre

"Nous pensons que la situation budgétaire du gouvernement chypriote n'est plus viable", a estimé S&P dans un communiqué reçu à Nicosie, deux jours seulement après qu'une autre agence de notation financière, Fitch, a estimé que le pays aurait besoin d'un plan de sauvetage de l'Union européenne.

Après le retrait du parti de centre-droit DIKO et la nomination d'une nouvelle équipe gouvernementale début août, "le gouvernement est dans une position plus faible (qu'auparavant) pour faire passer un train de mesures budgétaires d'urgence par le Parlement", estime l'agence.

"Alors que nous attendons un ensemble de mesures visant la consolidation des finances publiques (...), qui doit être introduit le 25 août, nous ne sommes pas certains de l'étendue de ces mesures, ni de leur efficacité", ajoute-t-elle.

Par ailleurs, "des incertitudes demeurent sur la participation des secteurs public et privé au programme d'échange d'obligations grecques (...) qui rendent difficile d'estimer les besoins de financement du secteur financier chypriote", explique S&P.

L'agence dit souhaiter prendre une décision sur un éventuel abaissement de la note "après avoir évalué les plans du gouvernement minoritaire pour faire face au défi économique et lorsque les détails du programme d'échange d'obligations grecques seront plus clairs".

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK