Standard and Poor's abaisse d'un cran la note de l'Italie à "BBB"

Cette note est affectée d'une perspective négative, ce qui signifie que l'agence n'exclut pas une nouvelle dégradation à plus long terme.

"Nous pensons qu'il y a au moins une chance sur trois que la note soit abaissée une nouvelle fois en 2013 ou 2014", affirme S&P dans son communiqué.

L'agence s'attend à une "aggravation des perspectives économiques du pays" dans le sillage d'une décennie de stagnation (en moyenne -0,04%). Elle souligne que "la production de l'Italie au premier trimestre a été inférieure de 8% à celle du dernier trimestre 2007 et continue de s'effondrer".

S&P précise avoir abaissé ses prévisions de croissance 2013 pour le pays: l'agence table désormais sur un recul de -1,9% du PIB italien, contre seulement -1,5% en mars.

"Selon nous, la croissance faible découle en grande partie des rigidités des marchés du travail et industriel de l'Italie", a ajouté SP, qui s'attend à ce que le PIB par habitant ressorte à 25.000 euros en 2013, soit en-dessous du niveau de 2007.

Dans le même temps, l'agence a confirmé la note à court terme "A-2".

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK