Spotify accuse Apple d'abus de position dominante avec son nouvel abonnement

Spotify est de loin le leader mondial du streaming musical.
Spotify est de loin le leader mondial du streaming musical. - © Tous droits réservés

Le numéro un mondial du streaming musical en ligne, le suédois Spotify, a de nouveau accusé le géant américain Apple d’abuser de sa position dominante, appelant les autorités de la concurrence à se pencher cette fois sur le nouvel abonnement Apple One annoncé ce mardi.

Spotify, déjà à l’origine de deux enquêtes des autorités européennes de la concurrence sur les applications Apple Store et Apple Pay, s’émeut de cette nouvelle offre tout-en-un et à bas prix, qui inclut un de ses deux principaux rivaux sur le créneau du streaming musical, Apple Music.

"Une nouvelle fois, Apple utilise sa position dominante et des pratiques injustes pour désavantager ses concurrents et les consommateurs en favorisant ses propres services", écrit Spotify dans un communiqué à plusieurs sites spécialisés.

Spotify, leader mondial

"Nous appelons les autorités de la concurrence à agir urgemment pour restreindre l’attitude anticoncurrentielle d’Apple, qui, si elle est laissée sans contrôle, causera des dégâts irréparables à la communauté des développeurs et menacera nos libertés collectives d’écouter, d’apprendre, de créer et de se connecter", poursuit le fleuron suédois.

Avec 299 millions d’utilisateurs au dernier pointage fin juin, dont 138 millions d’abonnés payants pour un chiffre d’affaires de 1,89 milliard d’euros, Spotify est de loin le leader mondial du streaming musical. Rare entreprise européenne à tenir la dragée haute à des géants américains, il devance Apple Music et Amazon Music, qui ont environ deux fois moins d’abonnés chacun.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK