Soldes sur internet: une législation qui doit s'améliorer

Soldes sur internet: une législation qui doit s'améliorer
Soldes sur internet: une législation qui doit s'améliorer - © Tous droits réservés

Outre la ruée vers les magasins, il existe un bon moyen de faire de bonnes affaires en cette période de soldes. Quelques clics et vous pourrez découvrir les offres faites sur de nombreux sites. Les soldes sur le web, c’est bien, mais la législation en la matière reste assez floue.

 On estime aujourd’hui à 8% le nombre de Belges qui effectuent des achats sur internet en période de solde. C’est un chiffre qui va croissant. De son domicile, l’acheteur a donc accès à des marques du monde entier. Mais comment vérifier que ce que l’on achète est bien un produit soldé ? Ce n’est pas simple du tout.

La seule solution pour vérifier qu’on est bien face à une vraie réduction, c’est évidemment de surfer régulièrement sur les sites des marques qui intéressent un acheteur. C’est un peu comme se rendre régulièrement dans un magasin. Mais tout le monde n’a pas le loisir de se promener dans les commerces ou de sauter d’un site à l’autre pour comparer les prix. Cette mission de surveillance revient d’ailleurs, en ce qui concerne la Belgique, au SPF Economie

Selon Marc Vandercammen du CRIOC, cette mission de contrôle serait inexistante sur le web. "Si les contrôleurs se rendent régulièrement dans les magasins pour contrôler les prix avant et pendant les soldes, on peut dire que ce genre d’examen n’existe pas sur internet". Difficile donc, de dénicher les éventuelles pré-soldes qui seraient réalisées par des sites de vente-en-ligne.  

Le meilleur moyen de vérifier que vous êtes face à une réelle bonne affaire, c’est donc de jouer le contrôleur vous-même. A noter tout de même qu’en cas d’achat précipité, vous bénéficiez toujours d’un délai de 14 jours pour annuler votre commande.

Plusieurs législations

En ce qui concerne des achats sur le web, il faut garder à l’esprit un point important. La loi qui s’applique est celle en vigueur dans le pays émetteur du site et pas dans celui de l’acheteur.  Il est donc utile de savoir quelle loi s’applique au site que vous fréquentez. A ce sujet, Marc Vandercammen précise encore un autre point. "Les lois sur les soldes ne concernent réellement que trois catégories de produit. Les chaussures, les vêtements et la maroquinerie. Pour tout autre produit, en ce compris les aliments, on parla alors de réduction de prix. Ce n’est pas la même chose, les règles ne sont pas les mêmes".

Une harmonisation des règles internationales en matière de soldes sur internet ne serait pas vraiment à l’ordre du jour. Le plus sûr, pour vérifier ce qui s’applique en Belgique est sans doute de consulter le site du SPF économie. Outre la législation en vigueur, un formulaire de plainte est également disponible. On ne sait jamais…

Sacha Daout

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK