Se dirige-t-on vers un nouveau choc pétrolier ?

Se dirige-t-on vers un nouveau choc pétrolier ?
Se dirige-t-on vers un nouveau choc pétrolier ? - © DIRK WAEM - BELGA

Les prix du pétrole sont à nouveau à la hausse. Le baril de brent (celui qui fait référence en Europe) est passé en moins d’un an de 45 à près de 80 dollars. Cette remontée des cours a bien sûr un impact très concret sur le prix des carburants. Le diesel se vend chez nous 1,53 euros le litre. C’est presque un record. Le prix le plus haut du diesel date de 2012.

Même si ces derniers jours le prix a connu de brusques baisses, la tendance est à la hausse et les prix sont très volatiles. Cette volatilité fait dire au chef économiste de la banque d’affaire Natixis que " le vrai danger pour les marchés, c'est la hausse du pétrole ! "

En cause notamment, la tension dans le dossier iranien. Mais, pour certains analystes, la production actuelle de pétrole ne suit tout simplement plus la demande. Ils parient sur une envolée de prix. Cela pourrait avoir des conséquences sur la reprise économique et faire grimper l’inflation. On serait alors dans un " choc pétrolier ".

Où en est-on aujourd'hui ?

Bertrand Henne reçoit autour de la table de "Débats Première", ce mercredi 6 juin dès 12h30, Patrick Brocorens, chercheur en chimie à l'université de Mons et président de la section belge de l'Association pour l'étude du pic du pétrole et gazier (ASPO) et Samuele Furfari, maître de conférences à l'ULB en géopolitique de l'énergie.

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK