Ryanair annonce la suppression d'environ 2000 vols: des annulations au départ de Charleroi ce week-end

Ryanair annonce la suppression d'environ 2000 vols jusqu'à fin octobre
Ryanair annonce la suppression d'environ 2000 vols jusqu'à fin octobre - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé vendredi la suppression de 40 à 50 vols par jour pendant six semaines jusqu'à la fin octobre afin d'"améliorer sa ponctualité".

La compagnie low-cost a précisé que son taux de ponctualité était "tombé sous 80% durant les deux premières semaines de septembre" en raison notamment de grèves, de conditions météorologiques défavorables et de l'obligation de respecter les obligations de congé des pilotes et des équipages. Un niveau "inacceptable", aux yeux de l'entreprise irlandaise.

Grâce à ces suppressions de vols, Ryanair sera en mesure de faire repasser son taux de ponctualité au-dessus des 90%. "En réduisant l'offre, il y aura davantage d'avions en stand-by, ce qui nous permettra d'améliorer la ponctualité", explique la compagnie.

L'entreprise souligne que moins de 2% des vols seront supprimés. Les passagers concernés se verront offrir une solution alternative ou un remboursement.

Plusieurs vols concernés à Charleroi

Quatre vols Ryanair sont annulés ce week-end à l'aéroport de Charleroi à la suite de cette décision, indique vendredi Brussels South Charleroi Airport (BSCA). Saragosse (Espagne), Fès (Maroc) et Trapani (Sicile - Italie), samedi, et Vilnius (Lituanie), dimanche, sont les quatre destinations concernées.

L'aéroport de Charleroi attend davantage d'informations et d'éclaircissements de Ryanair au sujet de cette annonce de suppression de très nombreux vols à travers l'Europe. BSCA espère toutefois que les répercussions ne seront pas trop importantes à Charleroi.

Samedi et dimanche, l'aéroport wallon prévoit des équipes pour encadrer les passagers, qui risquent de se retrouver nombreux à y faire la file en quête de davantage d'informations. Pour éviter que ceux-ci ne se déplacent pour rien et pour leur faire gagner du temps, BSCA appelle également les voyageurs concernés à se rendre sur le site internet de la compagnie irlandaise pour prendre leurs dispositions et modifier leur vol ou demander à être remboursés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir