Ryanair a violé la législation italienne du travail en 2014

Ryanair a violé la législation italienne du travail en 2014
Ryanair a violé la législation italienne du travail en 2014 - © PASCAL PAVANI - AFP

La compagnie aérienne à bas coût Ryanair a enfreint la législation italienne du travail en contournant les cotisations de sécurité sociale et les primes versées au personnel des aéroports, indique mercredi l'agence d'inspection du travail italienne. Ces infractions datent de 2014.

Au cours de l'année 2014, Ryanair a commis "de graves violations" de la législation italienne dans plusieurs aéroports en Italie, précise l'agence dans un communiqué.

Recours illicite

La compagnie irlandaise est accusée "de recours illicite" à environ 600 collaborateurs externes afin d'économiser le paiement de primes d'assurance, de pension et de bonus qu'elle a dû verser à son propre personnel.

L'agence exige la somme de 9,2 millions d'euros à Ryanair pour des coûts de main d'oeuvre impayés, auxquels s'ajoute une amende. Les inspecteurs ont ajouté qu'ils allaient désormais se pencher sur les pratiques de la compagnie après 2014.

Les violations ont été constatées parmi le personnel des aéroports de Bari, Bergame, Pise, Rome, Brindisi, Cagliari, Catane, Lamezia Terme, Milan Malpensa, Palerme, Pescara, Alghero et Trapani.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30