Aldi annonce qu'il va créer 35 000 emplois au Royaume-Uni

Le groupe veut ainsi plus que doubler le nombre de ses boutiques et de ses employés au Royaume-Uni. Ces dernières années, il n'a cessé de grignoter des parts de marchés aux enseignes de supermarchés britanniques de moyenne gamme, comme Tesco, Morrisons et Sainsbury's.

Aldi pense ouvrir 550 nouveaux magasins d'ici à 2022, pour porter l'ensemble de son réseau à un millier de points de vente.

Cette chaîne de distribution alimentaire très bon marché a, tout comme son compatriote Lidl, le vent en poupe au Royaume-Uni où les consommateurs ont réduit leurs dépenses depuis la crise financière internationale.

Malgré le retour de la croissance dans le pays depuis, les salaires n'ont pas redécollé, créant un environnement favorable aux magasins à bas prix.

"Notre plan d'expansion signifie que nous pourrons suivre la croissance du nombre de consommateurs et qu'il y aura un magasin Aldi à portée de tout le monde, où que l'on vive dans le pays", a expliqué Matthew Barnes, directeur exécutif d'Aldi UK, dans un communiqué.

Cette annonce a été faite en présence du Premier ministre David Cameron, au quartier général britannique du groupe à Atherstone (centre de l'Angleterre).

M. Cameron a salué "de nouvelles opportunités pour les jeunes qui cherchent à se lancer dans la vie".

Aldi a souligné qu'une partie des embauches seraient réalisées via un système d'apprentissage. Les nouveaux emplois comprendront des postes en magasin ou dans les centres logistiques régionaux du groupe, dans des fonctions opérationnelles, administratives et d'encadrement.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK