Restructuration d'ING, qui restera? Le personnel devra repostuler

Restructuration d'ING, qui restera? Le personnel devra repostuler
Restructuration d'ING, qui restera? Le personnel devra repostuler - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

ING sera une banque en pleine mutation, en pleine restructuration pendant ces quatre prochaines années. La banque a diffusé dans son réseau une 1ère liste d'agences qui vont devoir fermer (18 au total) ou qui seront franchisées (71) d'ici la fin de l'année. D'autres listes de ce type seront publiées tous les 6 mois jusqu'à la fin 2019. Et parallèlement à tout cela, le personnel en place doit se conformer à une procédure de recrutement.
 

Tout le monde, ou presque, y passe

Tous les services sont successivement concernés, à quelques exceptions près. Quel que soit son statut, cadre ou employé, le personnel d'ING va devoir postuler à une fonction. Près de 3200 collaborateurs y seront invités, par vagues successives. "Ces gens-là devront repostuler, même des CDI, même des gens là depuis 20 ans" précise Pascal Breyer, permanent Setca

La direction proposera alors plusieurs fonctions à chaque membre du personnel, celle qu'il occupe et qui est éventuellement adaptée, ou une autre. "La direction fera un choix selon l'interview, le passé de la personne, ses évaluations. Normalement ils tiennent compte de tout ça pour faire un choix définitif de qui part ou pas."

Il s'agit donc d'une procédure de recrutement en tant que tel, procédure allégée, elle suppose un entretien d'embauche et la préparation d'un CV succinct.
C'est sur cette base-là qu'au terme de la restructuration, 769 personnes vont perdre leur emploi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK