Reprise massive de la fabrication de masques en Chine

Reprise massive de la fabrication de masques en Chine
Reprise massive de la fabrication de masques en Chine - © Tous droits réservés

Avant le début de l’épidémie de COVID-19, la Chine produisait 20 millions de masques par jour. Cela représentait déjà la moitié de la production mondiale. Avec l’arrivée du coronavirus, les autorités ont commencé par recommander le port du masque avant de le rendre obligatoire. Mais avec 1,4 milliard d’habitants et une production de 20 millions de masques par jour ajoutée à la fermeture des usines, l’offre ne pouvait plus répondre à la demande.

Production 5 fois plus importante

Point de départ de l’épidémie, la Chine reste le pays avec le plus grand nombre de morts (3199), mais elle semble l’avoir désormais surmontée, faisant état dimanche de seulement 20 nouvelles contaminations. Les affaires reprennent dans le pays et aujourd’hui, on produirait 120 millions de masques par jour, soit 5 fois plus qu’avant l’épidémie.

Pour y arriver, la Chine peut compter sur une modernisation de la production. Parmi les industries qui ont répondu aux appels du gouvernement, une entreprise spécialisée dans la construction d’avions de chasses. Grâce à une technologie de précision, des machines sont capables de produire 100 masques par minute 24 heures sur 24.

Reconversions en masse

D’autres entreprises se sont aussi reconverties. À la base, pour équiper leurs propres employés comme Foxconn, le sous-traitant d’Apple, ou encore Sharp, le constructeur japonais de télévisions qui sera bientôt capable de produire 150.000 masques par jour.

En Chine, sur les 2500 centres de production de masques, 700 proviennent d’entreprises qui se consacraient avant à autre chose. Des masques qui serviront certainement à l’exportation vu la demande croissante en Europe notamment.

 

Les écoles et les musées, eux, rouvrent en Chine (sujet JT 13h):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK