Renault pourrait relancer l'Alpine, selon son numéro deux

L'Alpine Renault A 110 avec laquelle le Suédois Andersson a remporté le rallye de Monte Carlo en 1971, photographiée en septembre 2002 à Paris
L'Alpine Renault A 110 avec laquelle le Suédois Andersson a remporté le rallye de Monte Carlo en 1971, photographiée en septembre 2002 à Paris - © Jacques Demarthon (AFP)

Renault, dont le haut de gamme n'est pas très présent, pourrait lancer un label de luxe en faisant renaître la célèbre marque de voitures de sport Alpine, indique son directeur général Carlos Tavares dans La Tribune à paraître mercredi.

"Il faut se développer dans le haut de gamme", a reconnu Carlos Tavares, qui a pris ses fonctions début juillet, lors d'une rencontre avec la presse spécialisée.

"Nous réfléchissons à l'utilisation de la marque Alpine, typée luxe et sport, avec plusieurs modèles", a-il indiqué. Aucune décision n'a pour l'instant été prise, tempère toutefois Carlos Tavares. "On est en phase exploratoire."

La marque Alpine, créée dans les années 1950 par Jean Rédelé et ensuite associée à Renault, a connu son heure de gloire en accumulant les victoires en rallyes jusque dans les années 1970.

Le nouveau numéro deux de Renault veut aussi faire monter son groupe en gamme, à l'image de ce que fait son concurrent national PSA Peugeot Citroën avec par exemple la série DS chez Citroën.

"Nous renforcerons notre stratégie sur ce créneau. Nous ferons des voitures qui auront de l'élégance à la française", a promis Carlos Tavares. "Il faut produire moins cher mais vendre plus cher", a-t-il poursuivi, estimant que "notre marge opérationnelle est trop faible".

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK