Remplacement des F-16: "Nous allons faire en sorte que la décision soit impartiale"

Remplacement des F-16: "Nous allons faire en sorte que la décision soit impartiale"
Remplacement des F-16: "Nous allons faire en sorte que la décision soit impartiale" - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a rencontré son homologue américain Rex Tillerson cette semaine aux Etats-Unis. Un des sujets sensibles évoqués: l'attribution du marché pour l'achat de 34 avions en vue du remplacement des F-16 de l'armée belge.

Trois offres 

Dans la course, le F-35 américain est bien positionné face au Typhoon du consortium européen Eurofighter. Mais récemment, la France a proposé son Rafale en dehors du cadre fixé et le MR a confié être tenté par cette offre.

"Nous essayons d'appliquer une compétition tout à fait ouverte pour les avions de combat", rappelle Didier Reynders. "On va regarder toutes les offres - dont celle proposée par France. J'ai garanti que nous allions travailler de cette façon-là".

"Pour l'instant", continue Didier Reynders, "je crois que les Américains sont satisfaits de la procédure. Nous allons faire en sorte que la décision soit impartiale."

Par ailleurs, ajoute-t-il, "j'ai aussi demandé que sur le plan bilatéral, on développe nos échanges. Beaucoup d'entreprises américaines créent de l'emploi en Belgique. Mais beaucoup d'entreprises belges créent de l'emploi aux Etats-Unis. "

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK