Record historique pour la dette des banques espagnoles envers la BCE

Un homme tagge le mur d'une banque en Espagne
Un homme tagge le mur d'une banque en Espagne - © AFP

La dette des banques espagnoles envers la Banque centrale européenne a pulvérisé en mars le record déjà historique du mois précédent, à 227,6 milliards d'euros. Elle a été dopée notamment par la récente injection de liquidités par la BCE.

Ce chiffre, qui est aussi un indice de la capacité ou non des banques espagnoles à recourir au marché (au lieu de la BCE) pour se financer, avait déjà atteint un sommet en février, à 152,4 milliards d'euros, a annoncé vendredi la Banque d'Espagne, qui publie ces données depuis 1999.

Le recours des banques espagnoles à la BCE, qui avait grimpé jusqu'à 131,9 milliards d'euros en juillet 2010, avait depuis régulièrement baissé, descendant même jusqu'à 42,23 milliards en avril 2011. Mais depuis septembre il est reparti à la hausse, et entre février et mars il a bondi de 49%.

Ce montant est dopé par l'injection de liquidités par la BCE, qui a réalisé en décembre et février deux opérations de prêt sur trois ans, à des taux avantageux, aux banques de la zone euro. La première a attiré plus de 500 banques pour un montant de 489 milliards d'euros, la deuxième 800 banques pour 530 milliards euros.

Cette injection de liquidités visait à aider les banques, qui ont du mal à se financer sur les marchés, dans un climat général de défiance.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK