RDC: un ancien bateau reprend du service sur la ligne Kinshasa-Kisangani

RDC: un ancien bateau reprend du service sur la ligne Kinshasa-Kisangani
RDC: un ancien bateau reprend du service sur la ligne Kinshasa-Kisangani - © Tous droits réservés

La Société congolaise des Transports et Ports (SCTP), une entreprise publique de la République démocratique du Congo (RDC), a remis en service un grand bateau, l'ITB Kokolo, pour assurer des liaisons fluviales entre la capitale, Kinshasa, et la ville de Kisangani, le chef-lieu de la province Orientale (nord-est), via le fleuve Congo.

Le bateau a été inauguré samedi par le président congolais Joseph Kabila après deux ans de travaux de réhabilitation, a rapporté lundi la presse kinoise.

Le bâtiment est destiné à assurer le transport des passagers et de fret sur le fleuve Congo, sur l'axe Kinshasa-Kisangani (soit une distance de 1.724 km), en passant par les localités de Mbandaka, Lisala, Bumba et Basoko.

Pour le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba, l'inauguration de l'ITB Kokolo démontre la volonté du gouvernement d'améliorer la navigation intérieure.

Sa réhabilitation a coûté un peu plus de 2,5 millions de dollars.

"Outre les 422 passagers qu'il peut transporter, sans compter les équipages, les deux suites familiales, ainsi que les 9 chambres froides, ce convoi, avec ses 1586 tonnes de capacité totale de charges/marchandises, équivaut à environ 40 wagons de chemin de fer de 40 tonnes, soit près de quatre rames de train, ou encore à 53 camions semi-remorques de 30 tonnes chacun", a expliqué le ministre, cité par la radio onusienne Okapi.

A 9 km/h à la remontée du fleuve et à près de 20 km/h à la descente, il devrait rallier les deux villes en 31 jours, dans des "conditions normales d'exploitation", a ajouté M. Kalumba.

Outre les deux suites familiales, le navire compte des cabines de luxes, pour une capacité globale de 54 passagers. Il est pourvu de connexion aux chaines de télévisions câblées, d'un restaurant de luxe et d'un bar. Il possède également neuf chambres froides.

Ses deux barges à passagers disposent de deux restaurants, de 49 cabines de 2e classe pouvant loger 196 voyageurs et de 27 cabines de 3e classe destinées à 162 passagers. Sa barge de fret a une capacité de 600 tonnes de marchandises.

Construit en 1949, durant la colonisation belge, et anciennement appelé Costermans, ce bateau avait connu un incendie en mai 1971 à Kisangani. Réhabilité et modifié, il reprit le trafic en 1978 avant de s'arrêter en mai 1996.

 


Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK