Qui sont ces Belges qui exposent au salon du mobile de Barcelone?

Le stand de la RTBF à Barcelone
Le stand de la RTBF à Barcelone - © RTBF

Au Congrès mondial du mobile de Barcelone, la grand-messe des smartphones et des nouvelles technologies mobiles, il y a une cinquantaine d’entreprises belges sur 2300 exposants. C’est un record pour la Belgique.

Il y a des start-ups qui développent des applications pour smartphones. Un exemple : Gemotions. Ils sont à Lasne, dans le Brabant wallon, et ils développent des jeux de piste pour jouer dans les villes. On s’envoie des SMS entre copains, entre collègues. Il y en a une autre qui vous aide à gérer toutes vos cartes de fidélité en les mettant sur son téléphone.

Il y a aussi des entreprises qui proposent des appareils ou des solutions technologiques, SatADSL par exemple. Cette société est à Bruxelles et elle fournit Internet partout dans le monde, là où il n’y en a pas. C'est ce qu'explique Caroline De Vos, la cofondatrice : "Ça veut dire que nous offrons de l’Internet par satellite dans les régions qui ne sont pas pourvues de connexion par fibre ou par réseau mobile. On offre des solutions bon marché qui ne demandent aucun investissement initial et qui permettent de couvrir les zones qui ne sont pas couvertes actuellement avec le réseau mobile".

Cela peut être très utile dans les zones rurales pour alimenter des écoles ou des hôpitaux par exemple, ou bien tout simplement les habitants qui vivent là. Cet ADSL est particulièrement présent en Afrique notamment.

Réseautage

Qu’est-ce que ces entreprises attendent de ce salon barcelonais ? Il faut bien se rendre compte que ce salon est absolument gigantesque. Ce sont des stands, des escalators et des couloirs à perte de vue, et surtout il y a plus de 100 000 visiteurs en quatre jours. Du coup, pour ces deux patrons belges, c’est LE rendez-vous à ne pas manquer de l’année, expliquent-ils : "Nous sommes venus ici au Mobile World Congress pour avoir des contacts avec des nouveaux clients" dit l'un. "C’est un moment unique parce que vous pouvez rencontrer toutes les entreprises technologiques du monde à un seul endroit, à un seul moment. Donc, en termes de networking et de réseau, c’est pour nous une opportunité absolument unique" selon l'autre.

Qui sont ces 100 000 visiteurs ? C’est ouvert à tous, mais l’entrée coûte extrêmement cher, minimum 800 euros par personne et ça peut aller jusqu’à 5000 euros en fonction des zones auxquelles vous voulez avoir accès et les conférences auxquelles vous voulez assister. Donc, tout le monde peut y aller, mais vu les prix, ça attire évidemment essentiellement des professionnels, ce qui rend aussi le réseautage entre tous ces professionnels plus efficace.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK