Qui pourrait acheter Mobistar... qui n'est pas à vendre?

Comme l'a expliqué Jean-Marc Harion, son CEO, à ses actionnaires, Mobistar est prête à se relancer prochainement dans le triple play, télévision inclue via les réseaux cablés des télédistributeurs
Comme l'a expliqué Jean-Marc Harion, son CEO, à ses actionnaires, Mobistar est prête à se relancer prochainement dans le triple play, télévision inclue via les réseaux cablés des télédistributeurs - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Le retour prochain de Mobistar dans la télévision va-t-elle permettre à l'opérateur mobile de se relancer? C'est le pari que les dirigeants ont expliqué jeudi à leurs actionnaires. Dans les coulisses, la même question revient avec insistance : Mobistar pourrait-elle changer d'actionnaire?

L'actionnaire de Mobistar, c'est Orange - France Telecom avec 53 % du capital, le solde est coté en bourse. De longue date, la vente de Mobistar suscite les rumeurs. Elle est systématiquement démentie avec fermeté par Orange, n'empêche qu'elle revient avec insistance.

Pourquoi vendre Mobistar?

L'opérateur belge n'est pas stratégique pour Orange et ses résultats laissent à désirer, donc également sa rentabilité.

D'un autre côté, le cours de l'action est bas. Ce ne serait pas le moment de vendre d'autant que le pari de relance dans la télévision via les réseaux de télédistribution pourrait doper les résultats. Donc officiellement, on ne vend pas mais en coulisses on se parlerait quand même.

Telenet et/ou Voo

Et qui pourrait être intéressé? Il y a eu des pistes étrangères comme par exemple Altice-Numéricable, mais pourquoi acheter Mobistar qui n'offre pas de réseau fixe? C'est donc en Belgique qu'il faut trouver un ou des amateurs.

Bart Jooris suit le secteur télécom pour la banque Degroof : " Il y en a deux en Belgique. Le problème de Mobistar c’est qu’ils n’ont momentanément pas un produit fixe, ni un réseau fixe. Alors quand on regarde les grands réseaux fixes en Belgique, il y en a deux : Voo-Tecteo et Telenet ". D’où cette question : en ont-ils les moyens ? Bart Jooris : " Je ne sais pas pour Voo-Tecteo, ce n’est pas vraiment transparent, ni côté en bourse. Si on considère l’endettement de Telenet, la réponse serait non mais Telenet a un actionnaire majoritaire, Liberty Global, qui aurait les moyens d’augmenter le capital de Telenet ".

Telenet et Voo auraient donc un oeil sur Mobistar, un oeil d'autant plus intéressé que les deux ont déjà des contrats avec l'opérateur mobile. La solution idéale selon certains, serait un rachat à deux selon un partage régional. Voire même un rapprochement, mais là c'est de la fiction. Les structures d'actionnariat de Telenet et de Voo sont aux antipodes.

Et Base ?

Base a le même problème que Mobistar: pas de réseau fixe, donc pas moyen de proposer le quadruple play: mobile, fixe, TV et internet. L'opérateur a été un temps mis en vitrine par son actionnaire néerlandais KPN. Mais le dossier serait aujourd'hui au frigo. Ce qui ne veut pas dire grand-chose.

Michel Visart

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK