Que va signifier la reprise de Brussels Airlines par Lufthansa?

Que va signifier la reprise de Brussels Airlines par Lufthansa?
Que va signifier la reprise de Brussels Airlines par Lufthansa? - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Cette fois, c'est bouclé. La compagnie allemande Lufthansa devient seule et unique actionnaire de Brussels Airlines. Une reprise qui sera effective au 1er janvier prochain.

Cette reprise changera-t-elle beaucoup de choses pour la compagnie belge? Rendez-vous dans un peu plus de deux ans pour la réponse. Pourquoi deux ans? C'est en réalité la garantie donnée pour le maintien du nom Brussels Airlines. Au-delà, l'actionnaire décidera.
Mais rien n'est joué. La survie en autonomie de Brussels Airlines dépendra en effet de ses performances. Lufthansa va lui en donner les moyens en investissant 600 millions d'euros pour renouveler sa flotte des avions long courriers. Une preuve de confiance.

La pépite africaine de Brussels Airlines 

Pourquoi les longs courriers? Pour qu'on appelle la pépite africaine de Brussels Airlines. Sur les destinations en Afrique centrale, la compagnie belge a réussi à maintenir et développer l'héritage de la Sabena. La rentabilité vient en effet de là, non pas du réseau européen où la concurrence est presque insoutenable. C'est donc bien l'Afrique et le futur développement de ce réseau qui vont dessiner l'avenir de Brussels Airlines.

En officialisant ce jeudi la prise de contrôle à 100% de Brussels Airlines, le groupe allemand n'aura plus de compte à rendre aux ex-actionnaires belges. Les décisions stratégiques seront donc prises ailleurs. Mais il faut regarder aussi la bouteille à moitié pleine.
Après la faillites de la Sabena, rares étaient ceux qui croyaient au maintien d'une compagnie belge.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK