Que deviendront le bitcoin et les autres cryptomonnaies en 2019?

Que deviendront le bitcoin et les autres cryptomonnaies en 2019?
Que deviendront le bitcoin et les autres cryptomonnaies en 2019? - © LARS HAGBERG - AFP

Après un boom en 2017, le bitcoin avait dégringolé en 2018. Aujourd'hui, il vaut cinq fois moins qu’il y a un an. Le pic a finalement été en décembre 2017. Un bitcoin valait à l’époque un peu plus de 16 000 euros pour 3300 euros ce matin. Il a donc perdu 80% de sa valeur en 2018.

Pourquoi cette grosse dégringolade?

C’est la grande question pour les économistes. Bien au-delà du bitcoin, comment ça se fait qu’une bulle explose ? C’est souvent très compliqué à expliquer, même après coup. Pour Kim Oosterlinck, professeur de finance à l’ULB, une partie de l’explication est certainement un effet domino.

"Il y a les causes psychologiques qui jouent. Les gens ont changé leur opinion sur un élément qui a un effet d’entraînement, donc ils voient que quelques-uns changent leur opinion et les autres suivent. Ça, c’est vraiment un des classiques qui est mis en avant dans les théories des bulles. Il peut aussi simplement y avoir des éléments plus factuels. On a quand même eu beaucoup d’éléments qui ont joué en défaveur du bitcoin, notamment le piratage de certaines plateformes d’échange de bitcoins. Ça a pu générer une panique auprès de certains acheteurs qui se sont dit qu’ils prenaient un risque".

Et il n’y a pas que le bitcoin qui a dégringolé l’année dernière. C’est la tendance pour toutes les cryptomonnaies. 

2019, la fin des cryptomonnaies?

C'est très compliqué à prédire le cours de quelque chose d’aussi volatile qu’une cryptomonnaie. Les cryptomonnaies ont beau être virtuelles, elles sont dans l’économie réelle, elles sont influencées par le contexte général, et en l’occurrence, cette année elles ne sont pas du tout les seules à avoir chuté.

"Il faut quand même mettre en contexte l’évolution du cours du bitcoin avec l’évolution des marchés en général, parce que tous les actifs ont baissé durant cette année, donc on a une baisse générale et c’est assez rare que tous les actifs, de manière conjointe, soient dans le rouge sur une année", explique Kim Oosterlinck.

Autre chose qui pourrait être déterminant pour l’avenir de ces cryptomonnaies, c’est de savoir si les États vont s’en emparer ou pas. Il y a plusieurs banques centrales qui ont montré leur intérêt à créer une cryptomonnaie d’État, avec du coup une garantie d’État, ce qui serait évidemment une menace pour ces cryptomonnaies indépendantes et sans doute aussi la fin d’une utopie pour certaines de ces monnaies du web complètement indépendantes du système financier et bancaire traditionnel.

 

Archives : Les Décodeurs 11/03/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK