Dominique Leroy quitte Proximus: comment les tarifs ont-ils évolué ces dernières années?

Proximus: quel impact a eu Dominique Leroy sur les prix ?
2 images
Proximus: quel impact a eu Dominique Leroy sur les prix ? - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

C’est en 2014 que Dominique Leroy a succédé à Didier Bellens. Après six années à la tête de l’opérateur, plusieurs changements sont à noter : un nouveau nom tout d’abord. Aujourd’hui, tous les produits et tous les packs sont labellisés Proximus et plus Belgacom. Pour le consommateur, cela a été le changement le plus visible. "Cela n’a pas amené de changements directement au niveau opérationnel ou au niveau des prix." explique David Wiame, expert télécoms chez Test-Achats.

Une autre évolution a été technique : un chantier de déploiement de la fibre optique est en cours et permettra un débit plus élevé. Le bilan économique a aussi évolué : la société a renoué avec la croissance depuis quatre ans et a aussi conclu un partage de réseau avec le concurrent Orange. Pour le consommateur, y a-t-il un impact sur l’évolution des prix ou la qualité des services ?


►►► À lire aussi : qui pour succéder à Dominique Leroy à la tête de Proximus?


Peu d’impact sur les tarifs

Sous la direction de Dominique Leroy, la stratégie sur le prix n’a pas fondamentalement changé. Proximus reste leader dans certains marchés. Pour David Wiame, l’opérateur joue de cette position favorable : "Proximus dispose de plus de parts de marché et peut donc se permettre d’être un opérateur qui fait des tarifs un peu plus élevés que la moyenne. L’opérateur joue toujours sur une qualité, et c’est comme ça qu’il défend ses prix."

Des augmentations existent pourtant. Elles sont structurelles et pas directement liées à son administratrice déléguée ajoute-t-il : "Malheureusement, il y a toujours ces fameuses augmentations de prix, des indexations année après année. On a pourtant un environnement concurrentiel au niveau des télécoms ; on devrait plutôt avoir une pression sur les prix. Malheureusement, Proximus augmente chaque année ses tarifs de quelques pourcents donc chaque fois quelques euros en plus par facture."

Une qualité qui suit l’évolution technologique

Proximus a beau être leader de marché, il n’est pas toujours le leader technologique. L’opérateur est par contre réactif à ce que la concurrence peut amener comme innovation.

"Au niveau qualité, Proximus a été confronté à toutes les évolutions au niveau technologies et donc a dû investir dans le réseau comme tout autre opérateur : mobile 4G et 5G. Proximus a continué à développer la télévision. De nouvelles offres ont vu le jour comme notamment la TV partout avec Proximus Pickx, une application qui permet d’avoir accès à ce contenu sur différents supports." explique l’expert télécoms de Test-Achats.

Une société en évolution

Un grand plan de transformation de l’entreprise a été mis en route par Dominique Leroy. Avant de quitter le navire, celle-ci s’est engagée à finaliser les discussions avec les partenaires sociaux. "Proximus est une superbe entreprise avec un bel avenir devant elle en voie de s’adapter dans un monde en pleine mutation." a-t-elle déclaré. Nul ne sait encore si ce plan de transformation pourrait avoir un impact sur les prix.

Sujets de nos éditions du journal télévisé sur le départ de Dominique Leroy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK