Près d'une lettre "prior" sur 5 ne respecte pas le J+1, 10% des non prior ne sont pas là après 4 jours

Près d'une lettre "prior" sur 5 ne respecte pas le J+1, 10% des non prior ne sont pas là après 4 jours
Près d'une lettre "prior" sur 5 ne respecte pas le J+1, 10% des non prior ne sont pas là après 4 jours - © Tous droits réservés

Près de 20% des lettres affranchies avec un timbre prior arrivent trop tard dans la boîte aux lettres de destination, selon une expérience menée par l'émission radio De Inspecteur (VRT). Deux cents missives avaient été envoyées dimanche depuis 18 lieux différents, dont la moitié avec un timbre prior. Mais 18 de ces lettres prioritaires sont arrivées trop tard chez leur destinataire, pour 14% en ce qui concerne les courriers non prior, ce qui ne correspond pas aux promesses commerciales de Bpost.

Après un jour ouvrable, 82 des 100 lettres avec un timbre prior se trouvaient dans la boîte aux lettres de destination. Après deux jours, il y en avait encore 8 et aucune missive n'est arrivée le 3e jour ouvrable.

Pour les 100 enveloppes sans timbre prior, 17 ont effectué la distance en un jour ouvrable, 41 en deux jours et 27 au bout de trois jours ouvrables, le délai maximum pour lequel Bpost s'engage à livrer le courrier.

Cela signifie qu'après 4 jours ouvrables, il manquait encore dix lettres prior et 14 autres non prioritaires. Un résultat décevant selon l'entreprise postale. "Nous ne sommes pas satisfaits de cela", reconnait sa porte-parole Barbara Van Speybroeck. "Nous nous efforçons tous les jours de livrer toutes les lettres à temps. Mais nous ne pouvons jamais le garantir à 100%. Si quelque chose ne va pas au début de la chaîne, cela a un effet boule de neige."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK