Pourquoi les prix du carburant augmentent et comment limiter la casse?

Pourquoi les prix du carburant augmentent et comment limiter la casse?
Pourquoi les prix du carburant augmentent et comment limiter la casse? - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Les prix de l’essence et diesel sont nettement à la hausse depuis quelques semaines. L’essence 95 E10 par exemple, à son prix maximum, réalise une hausse de 14% en trois mois. Pour le diesel, la hausse est sensible aussi, avec une augmentation de 7% sur la même période.

Au bout du compte, le diesel reste toujours plus cher, de quelques centimes, que l’essence sans plomb.

La première explication, et la principale, à cette hausse du carburant, est le prix du baril de brut. Il a augmenté de 30% depuis le début du mois de janvier.

Il y a à cela une série de raisons : la politique des pays producteurs de pétrole, l’OPEP, plus la Russie mais pas les États-Unis, limitent leur production, les tensions en Libye, les sanctions américaines contre l’Iran, et aussi, depuis quelques mois évidemment, la chute de la production au Venezuela.

Faire jouer la concurrence

Comment limiter la casse ? En roulant moins évidemment et en privilégiant les transports publics et les autres possibilités. Mais ce n'est pas forcément possible pour tout le monde. Comme l'explique Aude Fischer, la porte-parole du site carbu.com, il faut faire jouer la concurrence entre les différents fournisseurs de carburants.

"L’avantage qu’on a en Belgique, s’il y a un prix maximum qui est imposé par le gouvernement, les distributeurs sont libres de pratiquer des remises à la pompe. Les consommateurs peuvent donc tout simplement faire leur marché, aller voir quelles sont les pompes les meilleurs marché et choisir leur pompe en fonction de ces prix."

Il suffit de jeter un coup d’œil sur le site carbu.com pour comparer les prix des carburants situés partout en Belgique, mais aussi en France et au Luxembourg. En choisissant bien votre détaillant en Belgique, vous pourrez économiser jusqu’à 12% par rapport au prix maximum. 

Favoriser les stations automatiques

"Là où il y a beaucoup de compétition, c’est là que les prix sont les moins chers, donc dans les grands centres commerciaux, aux abords des grandes villes, aux forts lieux de passage. C’est là que les guerres de prix se passent le plus souvent", explique Stéphane Hougardy, administrateur délégué de carbu.com.

Certains distributeurs ne font jamais de remises, "une stratégie marketing des enseignes". "Il y a deux catégories de stations. Il y a d’abord les stations-service, donc les stations avec un shop, du personnel, des heures d’ouvertures larges, etc., qui vont proposer des ristournes aux possesseurs de cartes carburant, mais ce n’est pas l’objectif en tant que tel d’être des discounters. À l’opposé, il y a les stations sans personnel, automatiques, qui proposent des discounts importants et basent leur stratégie sur le volume."

C’est donc dans les stations automatiques que le carburant sera le moins cher, parce que, pour l’exploitant, la structure de coûts est nettement plus légère. On sait aussi que sur les autoroutes en Belgique, ce sera toujours le prix maximum qui sera appliqué, ce sont des stations-service, avec toute une série de services sur place.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK