Pour un économiste, les comptables mènent l'Europe, qui manque de vision

Pou rDenis Ferrand, économiste, l'Europe manque de grands projets innovants
Pou rDenis Ferrand, économiste, l'Europe manque de grands projets innovants - © AFP

A 12% au mois de février, le taux de chômage a atteint un niveau record dans la zone euro. Selon certains, c'est l'austérité qui explique cette situation. D'autres estiment que la rigueur budgétaire reste un passage obligé, mais qu'elle ne doit pas être le seul objectif. C'est le cas de Denis Ferrand, économiste, directeur général du centre d'étude C-O-E Rexecode à Paris.

Pour lui, "alors même qu'on sent bien qu'il y a des projets formidables, on est dans un moment clef où on doit repenser l'organisation de notre système productif, repenser la véritable intégration du développement durable, ce sont des projets qui devraient être formidables, qui devraient façonner des politiques industrielles, on est dans un moment où on devrait avoir beaucoup de projets et où malheureusement, ce sont les comptables qui restent les principaux acteurs du débat et peu les visionnaires. Il me semble qu'avant tout, l'Europe pâtit d'un déficit de vision qui ne devrait pas accompagner cette dimension forcément handicapante pour la croissance qu'est l'ajustement budgétaire".

Michel Visart