Pour plus de 3/4 des Allemands, le pire de la crise est encore à venir

Les Allemands craignent pour l'avenir de la zone euro, à une très large majorité
Les Allemands craignent pour l'avenir de la zone euro, à une très large majorité - © AFP PHOTO / PATRIK STOLLARZ

Près de quatre Allemands sur cinq (78%) se déclarent persuadés que "le pire de la crise de la dette en zone euro" est encore à venir, selon un sondage publié jeudi par la chaîne publique ARD.

Selon l'enquête d'opinion DeutschlandTrend pour la chaîne publique ARD, un Allemand sur deux (53%) craint également que la crise ait des conséquences sur son patrimoine et ses revenus, un sur quatre s'attendant à des "effets significatifs", seuls 16% estimant qu'ils seront épargnés.

Si plus d'un Allemand sur deux déclare également "se faire des soucis" pour ses économies, 70% estiment que la monnaie unique survivra à la crise et continuera d'exister dans les prochaines années.

Ils sont cependant plus de la moitié (55%) à penser qu'il aurait été préférable que l'Allemagne conserve le Deutschemark comme monnaie nationale.

Dans le cas de la Grèce, les Allemands estiment à une très forte majorité (83%) qu'Athènes devra quitter la zone euro si le gouvernement n'accepte pas les engagements pris envers ses partenaires européens.

L'étude a été réalisée par téléphone les 4 et 5 juin auprès de 1501 personnes en âge de voter et choisies au hasard.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK