Pour la PAC, Nicolas Sarkozy est prêt à une "crise en Europe"

"Je le dis clairement, je suis prêt à aller à une crise en Europe plutôt que d'accepter le démantèlement de la politique agricole commune et de laisser la spéculation fixer de façon erratique des prix agricoles qui ne permettraient pas à nos agriculteurs de vivre décemment du fruit de leur travail", a déclaré Nicolas Sarkozy devant la presse.

"Je ne laisserai pas mourir notre agriculture alors que la question de l'autosuffisance et de la sécurité alimentaire est devenue cruciale et que tant de femmes, d'hommes et d'enfants meurent de faim dans le monde", a-t-il ajouté.

"Nous ne pouvons plus attendre de résoudre la crise sans précédent à laquelle est confrontée notre agriculture et qui suscite une telle angoisse dans nos campagnes", a insisté le chef de l'Etat.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK