Pour la BEI, le manque de personnel qualifié est un frein à l'investissement en Belgique

Photo prétexte
Photo prétexte - © SAUL LOEB - AFP

Les entreprises belges peinent à trouver du personnel qualifié, ce qui pèse sur le climat d'investissement, ressort-il d'une étude de la Banque européenne d'investissement (BEI) présentée ce lundi dans le cadre d'un colloque sur l'investissement.

Selon cette étude, le manque de personnel qualifié constituait, en 2017, le principal obstacle à l'investissement de la part des entreprises belges. Suivaient les incertitudes sur l'avenir, la législation appliquée aux entreprises et la réglementation stricte du marché du travail.

Ces résultats ne sont pas une surprise, la Fédération des Entreprises de Belgique ayant déjà pointé le problème dans son enquête de conjoncture semestrielle. Et selon les derniers chiffres d'Eurostat, le nombre d'emplois vacants a quasiment doublé en Belgique en trois ans pour atteindre 143.000 unités lors du 3e trimestre 2017.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK