Plus de passagers pour Ryanair, mais moins de bénéfices

Les bénéfices de Ryanair ont chuté au premier trimestre, d'avril à juin, de 21 pour cent à 78 millions d'euros. Les ventes ont grimpé à 1,34 milliards d'euros, ce qui constitue une hausse de 5 pour cent. Le nombre de passagers a augmenté de 3 pour cent, à 23,2 millions.

C'est surtout la hausse du prix du kérosène qui a pesé sur les résultats de la compagnie. La facture de carburant de Ryanair au premier trimestre a augmenté de 6 pour cent. Le fait que Pâques est tombé plus tôt cette année influence également les résultats de ce premier trimestre.

Ryanair reste prudent quant aux perspectives pour l'année entière. Les conditions de marché restent difficiles, en raison de la récession, l'austérité, le coût élevé du carburant et des "impôts excessifs", indique Ryanair.

La compagnie irlandaise fait explicitement référence à la décision récente du gouvernement wallon d'instaurer une taxe passager, de trois euros par billet. En réaction à cette décision, Ryanair avait indiqué qu'elle serait contrainte, en cas d'application de la taxe, de réduire ses activités à l'aéroport de Charleroi de 17%.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK