Plus de 100 000 travailleurs étrangers sont sous-payés en Belgique

Un tiers des 300.000 travailleurs européens occupés en Belgique seraient exploités.
Un tiers des 300.000 travailleurs européens occupés en Belgique seraient exploités. - © Flickr/Billjacobus1

Près de 300 000 travailleurs étrangers membres de l'Union européenne sont actuellement "détachés" pour une durée déterminée en Belgique (sous déclaration "Limosa"). Le SPF Economie estime que plus de 100 000 de ces travailleurs étrangers sont sous-payés en Belgique, écrivent samedi les journaux de Sudpresse.

En 2001, on comptait notamment 57 629 travailleurs polonais en Belgique (avec déclaration "Limosa"), 23 204 travailleurs roumains, 15.891 portugais, 10 050 slovaques ou encore 8203 hongrois.

En théorie, tous ces travailleurs devraient profiter d'un salaire identique à leurs collègues belges qui effectuent le même travail. Mais dans la pratique, il en va souvent différemment.

Sous-payés ou surmenés

Michel Aseglio, directeur général du contrôle des lois sociales au SPF Economie, distingue, dans les colonnes de Sudpresse, deux types de fraude différents. "Dans le premier cas, le travailleur étranger est simplement sous-payé par rapport aux barèmes belges. Pour un travail égal, il gagne moins qu'un Belge. Ensuite, il y a le cas des travailleurs correctement payés mais qui exercent bien trop d'heures par rapport à leur salaire."

Selon le haut-fonctionnaire, les fraudes sont également de plus en plus nombreuses au fil des ans.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK