Plus d'un Belge sur cinq s'ennuie au travail: gare au "bore-out"!

 Quelque 21% des travailleurs belges s'ennuient au travail et 5,6% ont un grand risque de bore-out (épuisement professionnel par l'ennui), selon une enquête menée par le prestataires RH Securex auprès de 1.552 travailleurs. Alors que 21% des travailleurs s'ennuient parfois au travail, 8% le font régulièrement.

Par ailleurs, 10% des travailleurs estiment que leur travail est ennuyant, sans intérêt (8%) ou sans défi quotidien (19%). Ces travailleurs ont un risque accru de bore-out, selon les enquêteurs, ou "syndrome d'épuisement professionnel par l'ennui".

Les personnes souffrant de bore out sont selon les auteurs ayant étudiés ce phénomène "insatisfaites de leur situation professionnelle". Leur frustration peut trouver sa source dans leur incapacité à contribuer au développement de leur entreprise, à utiliser leurs compétences et connaissances ou à voir leurs efforts reconnus.  Quelque 5,6% des travailleurs belges pourraient en être victimes.

Les travailleurs de grandes entreprises (plus de 1.000 personnes) ont un risque plus élevé de bore-out (8%) alors que ceux des entreprises moyennes (100 à 999) ont un risque beaucoup moins élevé (4%).

Les jeunes travailleurs ont risque plus élevé que les plus anciens (7 contre 2%). Les dirigeants (4%) ont moins de risques d'avoir un bore-out que les travailleurs des fonctions exécutantes (6%). 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK