Plan de restructuration de Carrefour: l'enseigne pourrait rester à Genk et Angleur

Plan de restructuration de Carrefour: 191 emplois supprimés de moins
Plan de restructuration de Carrefour: 191 emplois supprimés de moins - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

La direction de la chaîne de supermarchés Carrefour a présenté, vendredi aux syndicats, un plan de transformation remanié qui pourrait réduire le nombre d'emplois supprimés par le premier projet de restructuration. Selon Carrefour, les hypermarchés d'Angleur et de Genk pourraient devenir des supermarchés intégrés et des emplois pourraient être sauvés dans plusieurs autres magasins visés par le plan.

Les hypermarchés d'Angleur (Belle-Ile) et Genk pourraient être transformés en supermarchés intégrés. "Il faudrait également que le propriétaire des centres commerciaux de Genk et de Belle-Île accepte les nouveaux formats des deux magasins et accepte de revoir les conditions en conséquence. Carrefour Belgique est actuellement en discussion avec lui", précise Carrefour dans un communiqué.

Enfin, le groupe prévoit "d'exploiter les magasins de Westerlo, Brugge St-Kruis, Haine-St-Pierre sous format et conditions de travail et de rémunération d'un supermarché intégré tout en revoyant à la hausse la surface commerciale, afin d'offrir plus de services aux clients et ainsi réduire l'impact sur le personnel".

De source syndicale, 191 emplois pourraient être sauvés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK