Piratage oléoduc : Washington assouplit les normes antipollution pour éviter les pénuries

L’administration Biden a annoncé mardi l’assouplissement temporaire de la réglementation environnementale sur le carburant dans trois Etats de l’est du pays et dans la capitale Washington, pour éviter des pénuries après le piratage d’un oléoduc américain.

L’Agence de protection de l’environnement (EPA) a indiqué dans un communiqué avoir "accordé une dérogation temporaire pour assurer qu’un approvisionnement adéquat en essence soit disponible dans les zones touchées jusqu’à ce que l’approvisionnement normal de la région puisse être rétabli".

Valable jusqu’au 18 mai

Cette dérogation est valable jusqu’au 18 mai, et concerne la capitale fédérale Washington, ainsi que les Etats du Maryland, de Pennsylvanie et de Virginie, détaille l’EPA.

La réglementation environnementale est plus contraignante dans les zones urbaines, et cette exemption permet de l’assouplir temporairement pour permettre l’approvisionnement des zones urbaines situées dans ces Etats.

Un piratage informatique a provoqué depuis vendredi la paralysie d’un des plus grands opérateurs d’oléoducs américains, Colonial Pipeline. L’entreprise a commencé dimanche à rouvrir progressivement ses lignes et a indiqué lundi avoir pour objectif de rétablir l’essentiel de ses activités d’ici la fin de la semaine.

L’oléoduc transporte 45% des carburants de la côte Est

Il s’agit du plus grand opérateur d’oléoducs pour produits raffinés dans le pays, qui transporte près de 45% des carburants consommés sur la côte Est américaine.

Ses pipelines transportent de l’essence et du diesel sur plus de 8800 km à travers les Etats-Unis, depuis les raffineries installées sur la côte du Golfe du Mexique autour de Houston (Texas) jusqu’au nord-est des Etats-Unis dans la région de New York.

Mené par le groupe criminel Darkside, selon le FBI

L’action a été menée par le groupe criminel Darkside, selon la police fédérale américaine, le FBI.

Selon un analyste du site spécialisé dans le suivi des prix de l’essence GasBuddy, environ 7% des stations essence en Virginie, 5% en Caroline du Nord et 4% en Géorgie sont actuellement à court d’essence. Mais, souligne le site, cette pénurie est la conséquence à la fois de l’attaque contre Colonial Pipeline, mais aussi de la ruée des consommateurs ayant peur de manquer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK