PepsiCo finalise l'acquisition de l'israélien SodaStream

Daniel Birnbaum (G) et Ramon Laguarta (D) sont les CEO respectifs de PepsiCo et de SodaStream.
Daniel Birnbaum (G) et Ramon Laguarta (D) sont les CEO respectifs de PepsiCo et de SodaStream. - © KOKO - AFP

Le géant américain des sodas PepsiCo a annoncé mercredi avoir finalisé l'acquisition du groupe israélien SodaStream, producteur de machines à gazéifier qui transforment en quelques secondes l'eau du robinet en eau pétillante, pour 3,2 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros).

L'acquisition avait été annoncée en août par PepsiCo qui cherche depuis plusieurs années, comme son principal rival Coca-Cola, à diversifier son offre en se réorientant vers des produits plus sains, afin notamment de compenser l'impact des taxes anti-obésité, et de réduire les déchets plastiques.

SodaStream utilise des bouteilles réutilisables pour ses boissons.

PepsiCo s'est engagé à maintenir le siège israélien de SodaStream pendant 15 ans.

En 2015, SodaStream avait fermé une usine en Cisjordanie, occupée suite à une campagne de boycott qui avait visé l'actrice américaine Scarlett Johansson, en vedette d'une publicité pour l'entreprise.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK