Paul De Grauwe: "Si Trump lance une guerre commerciale, l'effet serait désastreux"

Paul De Grauwe: "Si Trump lance un guerre commerciale, l'effet serait désastreux"
Paul De Grauwe: "Si Trump lance un guerre commerciale, l'effet serait désastreux" - © Tous droits réservés

Quinze économistes belges ont fait part de leurs prévisions pour 2017 à la RTBF. Parmi eux, Paul De Grauwe, professeur à la London School of Economics.

Sur l’économie belge

Optimiste ou pessimiste ? Je suis modérément optimiste. La relance dans la zone euro, quoique toujours faible, continuera sans doute, sans incidents de parcours. Le renforcement du dollar améliorera aussi la compétitivité belge. Par contre la hausse des prix pétrolier est un risque.

Qu’est-ce qui vous inquiète ? L'incertitude qui provient des élections françaises et allemandes, mais aussi l'incertitude en ce qui concerne la politique économique américaine. Dans la mesure ou Trump avale ces promesses de protectionnisme l'effet de cette politique (politique d'investissements publics) pour nous devrait être positif. Si par contre il lance un guerre commerciale l'effet serait désastreux.

Que pointez-vous comme facteur positif ? Que l'emploi continue à augmenter. Cela devrait soutenir la relance

Quelle est la mesure indispensable ? L'investissement public devrait augmenter de façon considérable.

Sur l’économie internationale

Optimiste ou pessimiste ? Je suis plutôt neutre. Il y des signes positifs. Un certain optimisme règne. Par contre cela pourrait être de courte durée si Trump lance une guerre commerciale. J'ose espérer que son entourage le retiendra de faire des folies.

Quels sont les éléments-clés à suivre ? En premier lieu la politique économique américaine. En deuxième lieu une victoire du Front National qui serait un cataclysme.

D’où viendra ou non la croissance ? Elle viendra en grande partie des Etats Unis.

Que faut-il attendre de l’économie européenne ? J'attends à ce que la relance continue dans la zone euro à moins que les élections en France tournent au désastre.

Un souhait pour 2017

Que les tendances populistes puissent être arrêtées grâce à des bonnes performances économiques qui profitent à tout le monde.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK