Paradise Papers: une nouvelle fuite dévoile les liens entre des proches de Trump et la Russie

Paradise Papers: une nouvelle fuite dévoile les liens entre des proches de Trump et la Russie
Paradise Papers: une nouvelle fuite dévoile les liens entre des proches de Trump et la Russie - © VOLODYMYR SHUVAYEV - AFP

Une nouvelle fuite de 13,4 millions de documents baptisée "Paradise Papers " met au jour les liens entre la Russie et le secrétaire d’Etat américain au Commerce Wilbur Ross. Le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) dévoile aussi les opérations secrètes du principal collecteur du fonds du Premier ministre canadien Justin Trudeau, les intérêts offshores de la reine d’Angleterre Elisabeth II et de plus de 120 politiciens à travers le monde.

La société navale Navigator Holdings, dans laquelle le secrétaire d'Etat américain Wilbur Ross a des intérêts, a encaissé depuis 2014 plus de 68 millions d'euros de la part d'une société énergétique russe, Sibur, dont l'un des propriétaires est le beau-fils de Vladimir Poutine. Le port d'Anvers est concerné puisque Sibur y fait accoster les bateaux de Navigator Holdings. Selon Le Soir, les liens offshore de ces nouvelles révélations renvoient à plus d'une dizaine de conseillers du président américain Donald Trump.

Paradise Papers: Secrets of the Global Elite

A global investigation that reveals the offshore activities of some of the world's most powerful people - including U.S Secretary Wilbur Ross and multinational companies.

Plus de 500 noms belges

Avec ces révélations, on découvre comment des grandes fortunes privées et des multinationales comme Apple, Nike ou Uber font appel à des systèmes financiers offshore. En Belgique, les journalistes du Soir, De Tijd et Knack ont uni leurs efforts et pisté la moindre trace de particuliers et d'entreprises de notre pays. Plus de 13 millions de documents ont été analysés pour détecter plus de 500 noms pertinents en Belgique.

Sujet sur les "Paradise Papers" dans le JT 13h de ce 06 novembre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK