Paradis fiscaux: l'Union européenne va modifier sa liste noire

Paradis fiscaux: l'Union européenne va modifier sa liste noire
Paradis fiscaux: l'Union européenne va modifier sa liste noire - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Les ministres des Finances de l'UE s'apprêtent à ajouter à leur liste noire de paradis fiscaux trois pays et à en retirer trois autres, a indiqué vendredi une source européenne à l'AFP, la liste noire restant ainsi à neuf.

Devraient y être ajoutés, Saint-Christophe-et-Niévès, les Bahamas et les îles Vierges des États-Unis, lors d'une réunion des 28 ministres des Finances de l'UE mardi à Bruxelles, selon un document que s'est procuré l'AFP.

Ces trois pays faisaient partie de huit juridictions situées dans les Caraïbes, dévastées par les ouragans en septembre 2017 qui avaient bénéficié d'un sursis pour donner des engagements de bonne conduite en matière fiscale à l'UE, en raison de leur situation difficile.

Parallèlement, lors de cette même réunion mardi, trois pays, initialement sur la liste noire devraient en être retirés: Bahreïn, les îles Marshall et Sainte-Lucie, selon un autre document. Ils devraient ainsi se retrouver sur la "liste grise" des pays ayant pris des engagements de bonne conduite en matière fiscale qui feront l'objet d'un suivi.

D'ici à la fin de l'année, il sera décidé si les pays sur la liste grise retournent sur la liste noire, en cas de manquement aux engagements souhaités.