OPA de Carlos Slim sur KPN, l'opérateur historique des Pays-Bas

OPA de Carlos Slim sur KPN, l'opérateur historique des Pays-Bas
OPA de Carlos Slim sur KPN, l'opérateur historique des Pays-Bas - © Tous droits réservés

C’est une offre publique d’achat de grande ampleur que le milliardaire mexicain, Carlos Slim, a lancé ce vendredi matin. Via sa société de télécommunication America Mobil, il veut racheter KPN, l’opérateur historique des Pays-Bas. Chez nous, KPN est propriétaire de Base.

KPN, c’est un peu le Belgacom des Pays-Bas, à une très grosse différence près. L’Etat belge détient un tout petit plus du capital de Belgacom, l’actionnariat est donc verrouillé. Pas de verrou chez KPN ! Le principal actionnaire, c’est déjà America Mobil avec 30% du capital. Les autres actionnaires ont au maximum un peu plus de 5%, ils ne sont donc pas vraiment significatifs.

C’est en 2012 que le groupe de Carlos Slim est monté en puissance dans KPN en lançant une OPA hostile. Il semblait alors clair aux yeux des spécialistes que le milliardaire n’allait pas en rester là. Il y a quelques jours, KPN décidait de vendre sa filiale allemande à l’espagnol Telefonica. Crime de lèse PDG, car Telefonica et America Mobil sont en guerre permanente en Amérique du Sud.

A l'attaque en Europe

Il n’en fallait sans doute pas plus pour que Carlos Slim décide de passer à l’attaque en Europe. Aujourd’hui, il offre 20% de plus que le dernier cours de bourse.

C’est à nouveau une OPA hostile, la direction de KPN ne s’est pas encore prononcée. Mais la bataille pour le marché néerlandais des télécoms est bel et bien lancée.

La Belgique est, un peu concernée, Base appartient à KPN.

Michel Visart

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK