Octobre et ces crédits qu'il faut à nouveau rembourser

Dès ce premier octobre, de nombreux emprunteurs vont relâcher la pression sur le bouton pause. Et reprendre le remboursement de leurs crédits gelé depuis le mois de mars.

Six mois sans débourser un euro de capital et d'intérêt.

Les bénéficiaires de cette mesure de soulagement financier directement liée à la crise sanitaire auront corrigé leur agenda: la dernière mensualité de leur emprunt tombera six mois plus tard.

Ou cinq mois pour les emprunteurs qui ont réclamé cette aide en avril. Ou quatre si c'est en mai...

Plus ou moins 1700 euros

Qui dit reprise peut signifier surprise.

Comme le soulignent nos confrères de "L'Écho", il est possible que soit majoré le taux d'intérêt, désormais calculé sur la durée restante du crédit.

Sont directement concernés (mais pas automatiquement): les ménages dont le revenu net dépasse 1700 euros.

Un montant qui inclut les éventuels revenus locatifs et pensions alimentaires, qui exclut les crédits hypothécaires et à la consommation.

Les bénéficiaires de ces reports ont dû faire valoir une baisse ou une disparition de leurs revenus ou/et de leur activité.

Jusqu'au 20 septembre, il leur était possible de solliciter un nouveau et dernier report de trois mois, soit jusqu'à la fin de l'année civile.

Ces demandes-là semblent inférieures à 10% de l'ensemble des crédits.

35 milliards d'encours

A l'instar d'autres fédérations sectorielles à l'étranger, Febelfin a créé un baromètre. Le Coronamonitor donne régulièrement un aperçu des financements bancaires aux entreprises et aux particuliers.

Du dernier en date, le 11 septembre, retenons que:

- pour les crédits hypothécaires, 121.453 dossiers ont bénéficié d'un report de paiement pour 12,7 milliards d'euros d'encours, soit une moyenne par crédit de 104.702 euros.

- pour les crédits à la consommation, 7.063 reports représentent 146,6 millions d'euros.

- pour les crédits aux entreprises, 137.211 reports ont été accordés, pour un total de 23,6 milliards d'euros, soit un encours moyen de 172.304 euros.

 

 

Covid-19: report des crédits, sujet du JT du 22/03/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK