Mondial 2018: des pics de consommation de data lors des matches des Diables

Mondial 2018: des pics de consommation de data lors des matches des Diables
Mondial 2018: des pics de consommation de data lors des matches des Diables - © DIRK WAEM - BELGA

Les trois opérateurs mobiles présents en Belgique, Proximus, Orange et Telenet, ont constaté lors des matches des Diables rouges des pics dans l'utilisation des données.

Pic avant et après un match

De manière générale, un goal lors d'un match des Diables engendre un trafic de quelque 500.000 SMS, constate-t-on chez Orange. S'ensuit une augmentation de 40% de l'utilisation des données mobiles, poursuit l'opérateur.

Avant un match, Instagram est l'application la plus utilisée, les supporters se prenant en photo pour les partager. Pendant les matches, on constate très peu d'appels et des applications comme Spotify (musique) ou Waze (mobilité) sont très très peu utilisées. A l'issue du match, Orange constate un pic dans l'utilisation des réseaux sociaux.

Pour le match de vendredi en particulier, le trafic de données mobiles a augmenté de 40% sur l'ensemble de la journée par rapport à un vendredi normal. C'est surtout juste après la fin du match qui a vu la Belgique se qualifier face au Brésil que le pic d'utilisation a été constaté avec une augmentation de 150%. Orange a constaté une augmentation de 400% de datas utilisés sur Snapchat, 900% sur Whatsapp et 550% sur Facebook.

>>> A lire aussi: Diables rouges: partagez vos photos et vidéos de cette demi-finale historique

Chez Telenet, où l'on a observé le comportement des fans présents sur les plaines des festivals d'été, on a constaté un bond de 100% de la consommation de données en streaming durant le match Belgique-Tunisie du 23 juin lors du festival Graspop. Le constat est plus nuancé pour le match des Diables contre le Brésil vendredi dernier sur le site de Rock Werchter: la consommation de données a connu un pic de 40% durant le match. Selon Telenet, la mise en place de plusieurs écrans géants sur le site expliquerait ce recours plus réduit au streaming.

Proximus a également constaté une augmentation de l'utilisation des données mobiles pendant les matchs des Diables rouges. Contre l'Angleterre et le Japon, l'augmentation était toutefois plus limitée, probablement parce que ces matches ont eu lieu en soirée en semaine et que davantage de personnes ont regardé le match chez eux.

Quelques exemples de publications

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK