Michelin victime d'une escroquerie à 1,6 millions d'euros

Le fabricant de pneumatiques Michelin s'est fait dérober 1,6 million d'euros via une escroquerie reposant sur de faux ordres de virement
Le fabricant de pneumatiques Michelin s'est fait dérober 1,6 million d'euros via une escroquerie reposant sur de faux ordres de virement - © Thierry Zoccolan

Le fabricant de pneumatiques Michelin s'est fait dérober 1,6 million d'euros via une escroquerie reposant sur de faux ordres de virement, a-t-il indiqué lundi à l'AFP, confirmant une information du site internet du Parisien.

Selon la version électronique du quotidien, le groupe a été sollicité par une personne se présentant comme le directeur financier d'un ses fournisseurs. Celle-ci a alors demandé à ce que les règlements destinés à sa société soient effectués sur le compte d'une banque en République tchèque.

"Cet homme connaissait parfaitement la procédure à suivre et la personne à contacter au sein du groupe Michelin pour pouvoir effectuer cette modification en toute discrétion", selon une source proche de l'affaire citée par le Parisien.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Clermont-Ferrand.

Michelin n'est pas le premier groupe à être victime d'une telle escroquerie, souvent surnommée "arnaque au président".

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK