Michael O'Leary (Ryanair) affirme être disposé à respecter la loi belge sur le travail

Ce matin, à Bruxelles, Michael O'Leary, le patron de Ryanair, est venu présenter les six nouvelles destinations qui seront proposées l'été prochain à partir de la Belgique (Amman, Barcelone, Banja Luka, Marrakech, Palerme et Pise). Mais les journalistes présents se sont surtout intéressés aux tensions sociales qui existent dans l'entreprise.

On sait que le personnel de la compagnie low cost souhaite que la législation belge sur le travail soit appliquée chez nous par Ryanair, alors que pour le moment, c'est la législation irlandaise (moins favorable aux travailleurs) qui est appliquée.

Michael O'Leary a affirmé qu'il respecterait "dès que possible" la loi belge sur le travail. Il a invité les syndicats à revenir à la table des négociations.

L'administrateur délégué de Ryanair a affirmé que la balle était désormais dans le camp des syndicats, regrettant que ceux-ci ne soient pas encore parvenus à s'entendre entre eux pour former une délégation commune.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK